Jeudi 18 décembre 2014 4 18 /12 /Déc /2014 12:44






Aider les prisonniers d’un univers rétréci à trouver la voie vers la compréhension du message transmis par la photographie, pour contempler et interpréter, car l’art implique contemplation et interprétation. Depuis toujours, l’art était une source de controverses. Qu’il s’agisse de sculpture, peinture, photographie, théâtre, cinéma, les critiques sont multiples et les points de vues, divisés. Mais la liberté dont les artistes jouissent place souvent leurs créations à la frontière, presque invisible, entre deux concepts. En nous limitant à notre zone d’intérêt -la photographie- nous nous arrêtons notre attention sur l’art érotique et ici, en particulier, sur le nu féminin. Ces photos qui révèlent le corps et l’esprit féminin ont créé un nouveau genre d’art qui est le nu artistique, art qui peut être inclus dans l’art érotique. Mais, en même temps, ce genre de photos est celui qui a conduit à des interprétations différentes en ce qui concerne l’image de la femme. L’image de la femme, capturée dans toute sa beauté est, selon certains, une image érotique, tandis que d’autres voient plus que l’érotisme et classent ce genre de photographies comme pornographiques. Où s’arrête l’érotisme et d’où nous pouvons commencer à parler de porno? Quelle est la différence entre l’art érotique et la pornographie? Pouvons-nous accepter l’érotisme comme un art? Voici seulement trois des questions posées, questions auxquelles nous essayons de trouver une réponse. Nous commençons notre démarche en définissant les deux concepts.









Pornographie), définitions qui ont comme but l’élaboration de la première distinction entre érotisme et pornographie. L’érotisme est défini par les experts comme “une attitude érotique, un sentiment exagéré érotique”, mais qui fait allusion à la sensualité, tandis que la pornographie est définie comme «une œuvre artistique (écriture, dessin, peinture, photographie, etc.) montrant des scènes obscènes destinées à être communiquées au public» et l’interprétation de ces photographies est “l’interprétation obscène et immorale des questions liées au sexe“.Une photographie érotique se définit, par conséquent, par la liberté d’interprétation et d’imagination de chaque spectateur et si cela conduit à l’excitation sexuelle, ça dépend de chaque personne et la faute tombe sur l’imagination du spectateur, et pas sur la photographie. En revanche, une photographie pornographique ne laisse pas place à l’imagination, car elle montre tout, elle ne veut pas insinuer, son but étant d’exciter le spectateur. À l’appui de ces affirmations nous pouvons amener le Dictionnaire des Symboles où on reconnaît que l’érotisme peut trahir un certain désir, même une obsession sexuelle, mais le Dictionnaire attire l’attention sur le symbolisme qu’il porte, donc sur le caractère presque irrésistible des impulsions vitales, étant différencié de la pornographie par “son caractère esthétique et, parfois, par son symbolisme mystique.”
Par July Kiss - Publié dans : Free.Porn.Gallery-Exotic.Girl
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Syndication

  • Flux RSS des articles

Subscribe in a reader

Présentation-Overview

Stats.0

html counterporno stats



Site Meter

Stats.1



Stats.2

free seo tool



Free counter and web stats

Stats.3

hidden hit counter



Besucherzahler adultfriendfinder.com
stat



Computers blog

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés